KWS
   
 

L’élaboration de la semence enrobée

La semence de betterave fournie par KWS est essentiellement sous forme de graine enrobée. Le but est surtout que la graine soit uniforme et qu’elle permette de semer fiablement avec des semoirs de précision.

 

La semence de betterave enrobée offre en outre beaucoup de possibilités et apporte les moyens de traitement insecticides sans dommages pour l'environnement c-à-d. sans effets phytotoxiques.



Lors de la l’élaboration de la graine enrobée, 4 couches sont à discerner et sont apportées avec des procédés spéciaux :

Couche 1:

Sur la graine préparée et lavée, à l'aide d'un procédé “filmcoating”, une faible couche de fungicide TMTD (substance active : Thiram) est apportée. Cette substance a un effet désinfectant : les moisissures nuisibles qui se trouvent encore sur la graine, par exemple Phoma betae et Alternaria alternata, sont détruites.

 

Couche 2:

Ensuite, l’élaboration de la forme de l’enrobage se poursuit à l'aide d'un process d’enrobage élaboré. Cette couche qui influence considérablement la forme et le poids de l’enrobage, est construite par l'apport d'une combinaison de matériaux d’enrobage solide et liquide. Ces substance spéciques, contiennent à côté de matières favorables à la germination et à la levée, des matières fertilisantes par exemple. En outre cette couche offre une séparation entre la véritable graine et les substances de traitement qui sont apportées dans la troisième couche - une protection contre les effets phytotoxique. Après ce processus, le degré d’humidité doit être ramené par séchage de 50% à  7-8%. Ceci se passe au cours d'un procédé en chambre contrôlée.

 

Couche 3:

À l'aide d'un procedé “filmcoating”, une suspension qui comprend fongicides (en particulier Tachigaren, la substance active : Hymexazol) et insecticide (la substance active : Chlothianidin, Imidacloprid, Thiamethoxan etc.), est apportée. Ceux-ci protègent la graine qui germe contre l’infestation par divers pathogènes et moisissures comme l'Aphanomyces cochlioides et Pythium ultmum.

 

Couche 4:

L'apport de la quatrième et dernière couche arrive directement après l'apport de la couche précèdente. A nouveau avec un process “filmcoating”, une couche de couleur est apportée. Celle-ci doit prévenir qu'au cours du semi de la matière enrobante ne se libère. Aussi l'utilisateur est protégé contre le contact direct avec les matières actives du traitement de la semence. La couche de couleur donne enfin, la couleur orange caractéristique de KWS. Le traitement de graine est clôturé avec un court processus de séchage (teneur de humidité 7-8%).